Il suffit de passer le pont pour passer de l’autre côté! Retour sur le jeu du con massacreur!

zidane

Le pont massacreur expliqué par Françoise Cochet, présidente de l’association des victimes du jeu du foulard :

http://tf1.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,4181014,00-cochet-.html

et les faits :

http://tf1.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,4181036,00-le-petit-pont-massacreur-fait-une-nouvelle-victime-a-sevran-.html

L’actualité nous fait part  des conséquences terribles d’actes réalisés par des jeunes ou des adolescents!

Dans un précédent article je soulevais l’idée de cours dans les établissements scolaires pour expliquer ces conséquences!

Le problème est que les « cons massacreurs » sont nombreux dans le monde adulte avec une validation d’un vocabulaire violent ou de répression usant de violence!

Je pourrais proposer à Xavier Darcos la création d’un label « Ecole non-violente », idée dans laquelle s’investiraient professeurs et élèves!

Un programme réaliste qui montrerait tout d’abord que la société défend à la fois la violence et la non-violence, le contresens entre paroles et actes!

Dans presque tous les domaines, le vocabulaire est basé sur des comportements guerriers et barbares, incluant l’irrespect, la justification d’un recours à la guerre et à la loi « le plus fort ( par la force physique)  est le meilleur »!

Les psychologues et psychiatres emploient d’ailleurs très facilement un langage issu de cette culture ; « Il faut tuer son père ou sa mère » , » Détache-moi « !

Ils vous demandent de ne plus être un enfant, donc d’être et d’agir comme un adulte!

Le problème se corse à ce moment!

Les adultes « fournisseurs » de modèle de respect, d’amour, de non-violence sont rares!

Il est intéressant pourtant de constater que les personnalités préférées des sociétés à travers plusieurs sondages sont justement celles qui parlent d’amour, de respect, de solidarité et de non-violence!

On peut rêver d’un chef d’établissement scolaire faisant cette déclaration :

« A partir d’aujourd’hui, aucune violence physique et/ou verbale n’aura droit de cité dans notre établissement, qu’il s’agisse de professeur, de surveillant ou d’élèves! »

« Chacun consultera le Code de Vie de cette école incluant les conséquences pour les infractions constatées que nous aurons choisi ensemble! »

« Des cours de code seront donnés avant la mise en place expliquant  ces mesures, les élèves rencontrant des problèmes au sein de leur famille, ainsi que les professeurs rencontrant des problèmes de vie, seront invités à me rencontrer personnellement ».

Jim Courbis 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :